Event 

Title:
CATHERINE LE GOFF- EXPOSITION
When:
27.09.2018  at  18.00 h
Style:
Art exhibition
CATHERINE LE GOFF- EXPOSITION

Description

 

 

L’univers dessiné par Catherine Le Goff ressemble étrangement à celui d’Alice. Ou plutôt à celui d’une Alice qui, au lieu d’émerger de son rêve et du pays des merveilles, vivrait derrière le fond sans teint du miroir, éveillée, en toute conscience de ce qui se trame sous la surface des choses. Au détour des paysages familiers du canal ou ceux paisibles de la plage, c’est l’insolite qui s’invite. Les animaux, les fleurs, le cirque festif, les gestes tendres des couples, les corps arrondis des poupées et des filles contorsionnistes qui plient sans jamais se briser, et forment des angles impossibles en articulant des pensées surprenantes – sont autant d’indices joyeux décrits dans le cadre défini des pages de dessins où les corps et les lignes coexistent et se complètent. Pourtant, derrière la beauté naïve et enfantine, dans l’incision de la gravure, le creusement des traits noirs ou le jeu des pastels, se cache aussi la face sombre d’une réalité plus tourmentée. Celle de corps désarticulés, disloqués, figés dans le mouvement, rendus prisonniers de cadres ou de cubes, des trajectoires et des textes. Des corps menacés par la gueule avide d’un lion-soleil ou capturés dans le tourbillon étourdissant et carnavalesque du carrousel des passions. Dans une explosion de sens, la poésie jaillit de ce délicat équilibre qui s’établit entre la fixité et le mouvement, la souffrance et la renaissance. Le paradoxe s’inscrit dans les moindres détails de ces mondes miniatures. Il se révèle dans l’échange parfois cruel du ‘donner et recevoir’ ; dans les danses macabres initiées par des jeunes filles téméraires, face à des squelettes pas si effrayants. Dans les vues plongeantes sur les corps allongés, reliés aux poches qu’on imagine remplies de sang, travaillés par des mains anonymes. Dans les racines qui jaillissent des ventres des femmes, les libérant en prolongeant l’humain dans le végétal. Ils évoquent, sans rien leur devoir, leur affinité avec certaines peintures de Frida Kahlo. Celles où elle exprime les tourments et les métamorphoses de son corps, et esquisse du même coup, dans des images saisissantes, les tréfonds de ses entrailles et de son âme.

 

Muriel Andrin

Université Libre de Bruxelles


'C'est grâce à l'art brut et l'art underground que j'ai eu l'idée de me
mettre à dessiner.
Il n'y a pas si longtemps, je me suis mise à la gravure sur bois et lino
qui me permettent d'avoir une pratique assez directe et un trait incisif.
La gravure est le contrepoint de ma pratique de cinéma d'animation qui est
plus lente, et me demande une élaboration longue et réfléchie, parfois sur
quelques années.
Mais chaque pratique dessinée, ou gravée, reste l'occasion de transcrire
une émotion, une petite histoire personnelle ou imaginaire sortie de ma
tête que tout un chacun peut ensuite lire à sa manière.
Depuis peu, j'essaie aussi de penser mes gravures en couleurs car cette
pratique, que j'utilisais dans les pastels gras, me manque beaucoup.
Chaque couleur en appelle une autre. Et elles donnent de la profondeur et
de la vie à l'image.
La naïveté et l'humour traversent ces travaux, mais je crois qu'il y reste
des touches de gravité et de mélancolie.'


Catherine Le Goff

Vernissage 27/9/18 18-21h

Visites : 14-18h Vendredi 29/9, Samedi 30/9, Vendredi 6/10, Samedi 7/10

Samples and videos





Mailing list subscription

Write your email here:

Agenda

December 2018
 Mo  Tu  We  Th  Fr  Sa  Su 
     
  3  4
10
17181920212223
24252627282930
31      
January 2019
 Mo  Tu  We  Th  Fr  Sa  Su 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910
141516
212223
282930   
February 2019
 Mo  Tu  We  Th  Fr  Sa  Su 
      2
  5  6  7  8  910
111213
181920212324
252627   
March 2019
 Mo  Tu  We  Th  Fr  Sa  Su 
      1  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Free template 'Colorfall' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!