Event 

Title:
TAKIS MENDIS and 'Sergiani'
When:
19.09.2009  at  21.00 h
Style:
Rebetiko- Greece blues
Price:
12.5€ (reduced 7€ students and jobless)
Reservation:
Click here
TAKIS MENDIS and 'Sergiani'

Description

Rebetika group 'Sergiani' is a 4 persons band around singer and bouzouki player Takis Mendis, friends since a long time, who generally perform on small scenes where an experienced public savours their rebetika music.
While playing they take much freedom in the introductions, improvisations ( ‘taximi’s’) and singing, which goes with the free and rather wild character of this music.
The band has a classic rebetiko scheme, with two bouzouki’s, a guitar, and a baglamas (mini-bouzouki).

The musicians

Takis Mendis- vocals, bouzouki
Frangiskos Dekler- bouzouki
Stergios Papadopoulos- guitar
Konstandinos Michos- baglamas


Histoire

L’origine du rebétiko se trouve dans les ports de Grèce en général et plus particulièrement a Athènes, au Pirée, autour de l’an 1900. L’histoire avant cela est difficile a déterminer. Le rebétiko était d'origine jouée dans les fumeries de haschich nommées 'tekes', ainsi que dans la rue, les tavernes et la prison. Les musiciens de cette époque n’étaient pas des professionnels.

La musique était souvent improvisée et les chansons n’avaient au début pas d’auteur connu. Elles étaient comme on dit en Grec 'adéspota', sans despote cad. sans paternité.

Les instruments étaient le bouzouki et le baglamas, un mini-bouzouki que l’on pouvait glisser dans sa manche sans qu’il ne soit vu par la police. Ces instruments étaient mal vus à cause du caractère considéré asocial de leurs propriétaires. A certaines époques ils étaient interdits et la police les cassait.
Les chansons du rebétiko parlent de problèmes d’amour, de marginalisation sociale, d’honneur, et d’une pauvreté que les gens vivent avec orgueil : plutôt pauvres que de se faire avoir par le système..

Listen to sample :

Mailing list subscription

Write your email here:

Free template 'Colorfall' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!